Le bilan orthoptique

 

Le bilan orthoptique permet de mettre en évidence un déséquilibre moteur et/ou sensoriel perturbant la fonction visuelle. Si vous n'avez pas vu d'ophtalmologiste ou optométriste depuis plus de 2 ans il est recommandé d'en consulter un avant d'aller voir l'orthoptiste, même si un eye test est réalisé lors du bilan le fond d'oeil n'est pas effectué. Beaucoup de pathologies oculaires sont asymptomatiques! 

 

Le bilan est adapté en fonction de l'âge et les plaintes du patient, lors de cet examen l’orthoptiste procède à l’évaluation des capacités visuelles du patient. 

 

Un bilan orthoptique des troubles neurovisuels diagnostiqués (ou difficultés apprentissages+) peut être proposé aux patients « DYS » ainsi que chez les patients présentant des troubles visuels résultants d’une atteinte oculaire ou cérébrale afin de mettre en évidence le déséquilibre oculo-sensori-moteur perturbant  par exemple l’exploration visuelle.(lecture)

 

En fonction des résultats du bilan, des séances de rééducation peuvent être proposées par l'orthoptiste qui décidera du nombre de séances. Ces séances permettent de rééduquer la fonction visuelle défaillante chez les patients atteints de strabisme, d’hétérophorie, de paralysie oculomotrice, de corriger le déséquilibre binoculaire de type insuffisance de convergence, et de traiter l’amblyopie fonctionnelle chez l’enfant.

 

          La rééducation orthoptique va alors aider le patient à retrouver une vision binoculaire de qualité, et permettra de supprimer/diminuer la gêne fonctionnelle dans la vie quotidienne. Lors de difficultés d apprentissage, et/ou de troubles neurovisuels diagnostiqués, la prise en charge consistera à améliorer l’oculomotricité, les stratégies visuelles, l’organisation du geste(…) en collaborant avec l’orthophoniste et/ ou la psychomotricienne.

 

           Grâce aux séances, l'orthoptiste va vous aider à retrouver un meilleur confort visuel. Il faut généralement compter entre 6 et 12 séances effectuées à raison d'une fois par semaine.