Orthoptie à l'âge adulte.

Des problèmes de vision peuvent apparaître à différents moments de la vie, et le port de lunettes ne les corrigera pas tous. Certains peuvent être dépistés et rééduqués par l’orthoptiste.

Aussi, et sans attendre que des troubles visuels ne deviennent évidents, une surveillance régulière des yeux est indispensable à tout âge. En effet, plus le déficit visuel aura évolué, plus il sera difficile et long d’y remédier efficacement. 

 

Le système visuel est formé de deux éléments :

  •  l'un périphérique : l’oeil, qui reçoit l’information sous forme de signaux lumineux et les transforme en signaux nerveux pour le transmettre au cerveau. Pour cela, il faut une bonne intégrité de l’oeil mais également de la rétine. 
  •  l’autre centrale : le cortex visuel où tous les signaux sont traités et analysés.

 

 

Contrairement à une idée très largement répandue, les enfants ne sont pas les seuls à devoir recourir aux soins proposés par un orthoptiste. Des séances peuvent être prescrites quel que soit l'âge du patient.


L'intérêt de la rééducation

 

La rééducation consiste en des exercices qui visent à améliorer l'utilisation de la vision. Strabisme, problèmes de convergence, perte partielle de la vision... peuvent être pris en charge lors de séance de rééducation orthoptique. Ce travail qui permet de rééduquer la fonction visuelle déficiente et de corriger les déséquilibres binoculaires a un véritable impact sur la vie quotidienne des patients.

 

 

 

 

Quand consulter ?


Apparition de symptômes tels que 

  •  céphalées, 
  •  fatigue visuelle, 
  •  gêne à la lumière, 
  •  difficultés de concentration, 
  •  vision trouble à la fixation prolongée, 
  •  vision double
  •  pertes d’équilibre...

OU en présence : 

  •  strabisme, 
  •   paralysie oculomotrice (limitation de l’action d’un muscle de l’œil), 
  •  torticolis(attitude particulière de la tête) 
  •  rougeur oculaire 
  •  clignements fréquents  
  •   fermeture d’un œil 
  •  démangeaisons et larmoiements excessifs

ET Certaines pathologies chroniques : 

  • diabète, hypo ou hyperthyroïdie, myasthénie, les pathologies neurologiques ( traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, sclérose en plaques,etc.), peuvent entraîner des contrôles réguliers chez l’orthoptiste, afin de réaliser des examens d’exploration fonctionnelle prescrit par le médecin (généraliste, ophtalmologiste, neurologue, pédiatre,etc.).